Nouvelles photos ajoutées

« Tu étais, depuis la pré -éternité, avec Dieu, sans vin, sans coupe, et enivré."

" O homme généreux! Purifie ton âme afin de pouvoir venir en aide aux autres.
Sois pour toi-même un juge juste, afin de pouvoir remporter la victoire sur ton âme charnelle.
Mais si tu ne te juges pas équitablement, jamais tu ne seras juste envers autrui.
Quiconque se montre juste dans la voie de Dieu transforme le mal en bien.
Lorsque tu es captif dans la main de l'âme charnelle, et noyé dans l'océan de l'ignorance, de l'égoïsme, de la méchanceté,
Si tu te soucies du bien des gens, ne les appelles pas vers toi.
Tout d'abord, libère-toi de tous les dangers de ce monde, et protège-toi contre les brigands.
Quand tu auras échappé à ces dangers, alors tu pourras appeler les hommes vers toi.
Prends-les par la main et amène -les vers ce jardin et cette roseraie,
Offre-leur les mets de ce banquet somptueux.
Mais si tu tombes dans le puits de l'âme charnelle, tu seras plus infime qu'un fétu de paille.
Pourquoi rester au fond du puits? Pourquoi oublier ton ancienne patrie?
Tu es restée loin d'elle, ici-bas, au sein des espoirs et des craintes.
Quand tu t'es habitué à ses eaux amères, son incroyance t'a semblé être la foi.
Tu t'es accoutumé à cet endroit impur, il te semble plaisant. Tu as oublié ce monde d'autrefois, où tu te trouvais en compagnie des anges, cette ivresse et cette paix.
Tu ne te souviens plus de ces amis merveilleux et si chers qui se trouvaient au-delà de l'espace ,
Et que tu étais, depuis la pré -éternité, avec Dieu, sans vin, sans coupe, et enivré."

Sultân Vâlâd
(Konya, 1312)

www.facebook.com/lamaisonsoufie/photos/a.3449...